conference Divers Geek High Tech LeWeb

Première journée à LeWeb13 Paris

Première journée à LeWeb13 Paris

Retour sur la première journée à LeWeb13 et sur les conférences de  Guy Kawasaki et Michael Sippey.

DSC_0031

La conférence de Guy Kawasaki traitait de l’évolution et de l’avenir de l’industrie technologique. À ce sujet, l’ancien « chief evangelist » d’Apple est formel, il est impossible de prévoir le futur, « 10 mois, peut-être, mais pas 10 ans […], le tout est de savoir qui sera le nouveau Facebook« .  Néanmoins, il nuance ses propos en parlant de Bitcoin, qu’il qualifie comme étant une « idée brillante« , et affirme qu’il n’y a aucun retour en arrière possible une fois que de telles technologies sont enclenchées.

Guy Kawasaki présente son approche du Social Media qu’il affirme comme « différente de celle émise par la plupart des experts« . Pour lui, les médias sociaux sont avant tout une plate-forme marketing et non un moyen pour se faire plus d’amis. « Je suis marié, j’ai 4 enfants, je n’ai pas besoin d’amis en plus. »

Face à la question d’une femme lui demandant la place qu’occupe la gent féminine dans l’univers de la technologie, Guy Kawasaki répond qu’« il est déjà assez difficile de créer une entreprise, ça l’est encore plus si on accorde de l’importance au sexe ou à la nationalité de celui ou celle qui veut la créer […], c’est stupide. Pourquoi se mettre des barrières ? Je ne comprends pas. Tout ce qui m’intéresse, c’est le projet ! « 

Le petit truc en plus à savoir sur Guy Kawasaki : il adore l’outil Buffer.

DSC_0032

DSC_0030

Celle de Michael Sippey abordait l’avenir de Twitter. Après une brève présentation, Michael Sippey et Loic Le Meur entrent dans le vif du sujet.

Michael Sippey commence par énoncer les changements de l’application, Twitter a travaillé pour rendre les conversations plus faciles à suivre. Désormais, les conversations s’affichent dans les Timelines de tous les individus qui échangent. L’introduction de photos et de vidéos (de Vine) sont également une nouveauté que le concepteur de produit souligne.

Loic Le Meur invite Michael Sippey a s’exprimer sur Snapchat et sur son contenu éphémère. Il trouve que c’est « une idée très intéressante ! Elle permet aux utilisateurs de partager une situation dans laquelle ils se trouvent sans inquiétude […] dans une société où les gens ne communiquent plus qu’avec des photos et des vidéos. Sur Snapchat on poste des choses qu’on ne posterait jamais sur Twitter. « 

Michael Sippey explique le succès de Twitter parce-qu’il est « vivant, présent partout, à la télévision, sur le web et présente surtout du contenu live« . À l’avenir, il voit un Twitter plus puissant, plus connecté, capable de publier le contexte dans lequel se trouve l’utilisateur, et prévoit une société plus connectée et reliée avec le monde entier. Il affirme également que toute l’équipe du réseau social vont réfléchir à une façon de rendre plus simple pour les nouveaux utilisateurs certains concepts twitteriens compliqués comme les notions d’hashtags, d’@ et d’handle.

Le petit truc en plus à savoir sur Michael Sippey : Il ne trouve pas inintéréssante l’idée de poster un tweet éphémère, à la manière de Snapchat.

No Comment

Leave a Reply